DSC02265

Week-end détente Chutes du Rhin 8-10 Juin 2019

27 motos au départ samedi matin, pour un petit périple, direction les chutes du Rhin.

Emmenés par notre Head Road Captain, Christophe, nous avons pu profiter d’un circuit de 620 kilomètres et d’une organisation aux petits oignons, tout était nickel, parfait, au top !!! Merci également à nos safety’s pour la sécurisation, parfois difficile, du convoi.

Nous sommes tous arrivés à bon port et nous pouvons rajouter 16740 km au compteur.

(Patrick)


C’est après l’arrivée (un peu tardive) de votre serviteur, que Patrick peut enfin donner le départ aux 27 motos qui s’étaient donné rendez-vous à Sélestat pour un ride de 3 jours vers les chutes du Rhin et le Zellersee.
Samedi matin: Pèlerinage marial 
Une première étape nous mène à la Ferme des Moines à Jungholtz à coté de la basilique de Thierenbach, grand lieu de pélerinage marial du Haut-Rhin. Dès notre arrivée nous profitons de la terrasse ensoleillée pour nous désaltérer avant le déjeuner. Christophe nous a réservé là une table  » chaptérienne »  dont le poids équivaux à celui d’une trentaine de bikers repus. Profondeur de champ maximale pour la photo. Un buffet en self-service nous est proposé, nous sommes impressionnés par la taille et la décoration du lieu. Au cours du repas, 16 automates s’animent tour à tour pour retracer la vie quotidienne des moines.

 

Samedi après-midi: Camp de base
Nous reprenons nos montures pour passer le Rhin à hauteur de Mullheim direction Birkendorf, notre camp de base, que nous atteignons vers 17h00 après avoir ravitaillé nos machines à mi-chemin. Une température de 22° en moyenne nous a accompagné sur la route.
Nous prenons possession des lieux et de nos chambres avant de nous retrouver autours du traditionnel verre de l’amité. Le repas du soir est pris à l’hôtel, sage initiative eu égard à la route qui nous attend le lendemain. Dodo.

 

Dimanche matin: Pommes de pin.

Départ 9h30 (je suis à l’heure) direction les chutes du Rhin. Restant sur le thème du pèlerinage, Christophe nous propose, dans la matinée, une petite visite à la brasserie Rothaus. La brasserie Rothaus fut fondée en 1791. Lancée en 1956 la « Rothaus Tannenzapfle 33cl » (disponible également en 50cl) est le produit le plus vendu de la brasserie. Tannenzapfle (pomme de pin) fait référence à la Forêt Noire, lieu où est implantée la brasserie. Avant de reprendre la route, une photo de groupe s’imposait. Nous choisissons de la faire aux pieds des structures métallique en forme de pomme de pin, emblème de l’établissement.

 

Les chutes du Rhin:

Nous y arrivons un peu avant midi. Les temps de garer les motos, nous nous éparpillons pour jouer aux touristes. Situées entre Neuhausen am Reinfall en Allemage et Flurlingen en Suisse, elles ont un débit de 750m3/s sur une hauteur de 23 mètres et une largeur de 150m (wikipédia). Ce sont les plus grandes d’Europe. Le déjeuner est pris sur le pouce, Bratwurst pour moi. Début d’après-midi, au moment de repartir, notre patience de la veille est enfin récompensée : il pleut! Le ciel nous gratifie d’une petite pluie qui va venir perler délicatement nos jolies combinaisons de pluie que nous enfilons avec toujours autant de plaisir et de volupté.

 

Dimanche après-midi: Les lacs

Direction le Zeller See ou Untersee (partie inférieure de l’Uberlinger See qui se nomme aussi Obersee). Bref, on va boire une bière au bord du lac (j’arrête Wikipédia). La pluie se calme (elle ne sait plus dans quel lac tomber ?) et nous arrivons près de Hemimenhoten pour une petite pause bien agréable. En fin d’après-midi, retours au camp de base : Birkendorf.

 

Lundi : Un gros coucou d’Allemagne avant le retours.

Départ à l’heure devenue habituelle : 9h30. Ciel couvert, comme on aime, laissant planer tout au long de la route la nécessité de revêtir la combinaison de pluie ou pas. Sur le chemin du retour non faisons halte à Triberg réputée pour la fabrication des coucous. Nous sortons de l’impressionnante boutique à souvenirs peu avant 12h00 pour ne pas manquer la sortie du coucou géant. C’est le plus grand du monde bien qu’il soit parait-il en concurence avec celui de Schonach. (sortie à prévoir ?). Nous déjeunons dans une sympathique pizzéria avant de reprendre la route pour une dernière étape à Illkirch, point final de notre week-end.

Un grand merci à nos safetys, dont l’efficacité est toujours sans défaut, malgré un effectif un peu réduit.

Mention spéciale à Christophe, notre Head Road Captain qui nous a proposé un trajet parfaitement bien conçu, mêlant découverte et plaisir de conduite. Le timing du week-end était précis sans être opprimant, le staff nous a concocté un week-end alliant kilométrage et détente. Une grande maîtrise issue de la grande expérience de Christophe. Du bon boulot, à refaire sans hésitation.

Merci à tous d’être venus, merci pour la contribution aux photos (Bertrand, Serge, Olivier……). Merci à Catherine (ma marche arrière sur la moto, ma marche avant dans la vie) pour les photos prises en roulant.

Pour conclure, je reprends les propos d’Olivier : Un week-end chapter, c’est de belles mécaniques, de belles routes, de bons repas, du beau temps (souvent), mais surtout des sourires et des amis.

Partagez cet article

Partager sur facebook